Vous êtes ici : Accueil Historique

Historique

Le IIème siècle du cinéma.
Le 25 janvier 1990, un groupe de cinéphiles crée « Ciné Plus », association qui a pour but de diffuser des films classés « art et essais » en version originale. Mme Roselyne Chouvy en est la présidente. Ciné Plus bénéficie du soutien de M. Dauzat.

En septembre 1991, la ville de Chinon pendant le mandat de M. Dauge, rachète le cinéma afin d'éviter sa fermeture, ceci avec l'aide du C.N.C. (Centre National de la Cinématographie). Elle en confie la gérance de courte durée à M. Liadouze, et demande à M. Dauzat de rester projectionniste afin d'assurer la transition. Celui-ci devient alors salarié.

Le 21 mars 1992 est créée l'association « cinéma le Rabelais » qui gère et anime le cinéma, la ville en restant propriétaire. Devant les difficultés que rencontrent les petites salles, la gestion associative semble être la formule la plus adaptée.
M. Daniel Dufresne en est alors le premier président.

Le 1er octobre 1992, M. et Mme Dauzat prennent leur retraite. Un nouveau personnel employé par l'association s'installe : M. Yves Biron, directeur de la salle et Mlle Isabelle Guerrier (aujourd'hui, Mme Ayad), caissière à mi-temps.

1993 est une bonne année cinématographique à Chinon : la fréquentation est en hausse de 42%. Le nombre d'entrées (y compris les scolaires) passe à 17423 en 1992 à 24697 en 1993.

Le 1er juin 1993, M. Jean-Marie Lepezel devient président de l'association.
En juin de cette même année, le cinéma s'équipe du système Dolby Stéréo S.R.

La saison 1994 qui démarre tout aussi bien que la précédente est interrompue le 31 août pour trois mois afin de réaliser de grandes transformations.
En effet, cette année restera avant tout celle de la véritable mue du cinéma, confiée par la ville à l'architecte M. Jean-Yves Barrier :
- Transformation de façade.
- Réaménagement, restauration de la salle et du hall d'entrée dans le style des années 50.
- Remplacement du chauffage, de l'installation électrique et de l'écran.
- Transformation et automatisation de la cabine de projection.
La ville de Chinon, l'association « Cinéma le Rabelais », le C.N.C., la Région et l'Etat en ont assuré le financement.

Le cinéma rouvre ses portes le 7 décembre 1994 avec « Forrest Gump », pour réaliser un mois d'entrées record avec près de 4000 spectateurs.

Les travaux se poursuivent en 1996 et 1997 par le changement des tapisseries et des éclairages, ainsi que de tout le matériel de projection.

En 1995, année du bicentenaire du cinéma, l'affluence du public se poursuit pour tous les types de programmation et le nombre de spectateur atteint les 30000. Ciné Plus augmente le nombre de ses séances. Ainsi, plus de 300 adhérents aux deux associations sont recensés.

Le Cinéma le Rabelais développe son action envers tous les scolaires et s'attache à intéresser un public plus large venu de tout le canton.

Devant la multiplication des séances, Mme Ayad suit une formation de projectionniste afin de seconder M. Biron. Depuis lors elle est embauchée à temps plein.

En 1996 et 1997, la fréquentation dépasse les 37000 entrées.

De 1998 aux années 2000, l'association s'est attelée à renouveler son matériel de projection afin de toujours être à la pointe de son art.
Plusieurs projectionnistes se sont succédés pour laisser la place à M. Guillaume Delaleu et Mme Isabelle Ayad qui font tourner le cinéma à eux deux sous la présidence de M. Lepezel.

Vous êtes ici : Accueil Historique